Les acouphènes

Invalidants : oui !
Impossibles à dépasser : non !

Les troubles de l’audition sont sources de grandes difficultés à tel point qu’ils peuvent devenir invalidants dans la vie de tous les jours.
Pourtant, vous pouvez en accélérer « l’habituation ».

Les questions que vous vous posez :

Les causes les plus fréquentes des acouphènes sont :

  • L’usure de l’oreille, en fonction de l’âge ou de l’utilisation qui en est faite : travail dans un environnement anormalement bruyant, musique « à fonds », exercice d’un instrument à fortes vibrations (violoncelle, instruments à vent… )
  • Un traumatisme acoustique qui casse les petits cils internes de l’oreille ou donne lieu à des lésions de l’oreille interne.

Pour créer votre accompagnement sur mesure, nous choisissons ensemble parmi
les différentes techniques auxquelles je suis formée :

Quand les acouphènes se déclenchent...

Souvent reliés à l’état émotionnel et à la résistance au stress, l’intensité des acouphènes et de l’hyperacousie conduisent à la recherche de mieux-être.

Les acouphènes apparaissent généralement de façon brutale et demandent une grande capacité de patience et d’adaptation.
Ils sont à surveiller car ils surviennent généralement accompagnés d’autres troubles de l’audition tels que l’hyperacousie (entendre certains sons trop fort) et une perte auditive.

Histoires d’acouphènes

L’acouphène peut rendre comme fou : on se met à entendre des bruits que les autres ne perçoivent pas !

Ces bruits sont en fait un son naturellement émis par corps et qui n’était pas perçu pas auparavant.
Comme soudainement, le cerveau entend un son et ne le reconnaît pas, il se met alors en alerte. La personne concernée ne sachant quoi faire, ne va pas répondre à cette alerte. Ne recevant pas de réponse adaptative, le cerveau peut augmenter l’inconfort du bruit afin d’être bien certain qu’il sera entendu : ce bruit pourrait potentiellement être « dangereux »… C’est ainsi qu’ un cercle peu vertueux se crée.

Les acouphènes naissent généralement d’un traumatisme auditif, d’un trouble fonctionnel de la zone de la mâchoire – oreille, ou d’un traitement médicamenteux.

Toutefois, ils peuvent survenir sans cause visible. On parle alors de fatigue, de stress, de sensibilité aux émotions.

D’un point de vue symbolique, la tentation reste grande de s’interroger sur le rapport à la fonction de l’oreille : ce qui est entendu, ce qui peut être entendu, ce qui n’est pas entendu, ce qui ne peut pas l’être…

Du trouble de l’audition à l’isolement

Les acouphènes sont donc des bruits qui sifflent, tapotent, ronronnent, pétaradent, chuintent, grésillent… Ils se manifestent dans une oreille ou l’autre, parfois dans les deux et pour certains s’entendent « quelque part dans la tête ».

Les personnes atteintes d’acouphénie ont parfois l’impression de devenir folles ! Personne n’entend donc comme elles ? Progressivement, elles vont s’isoler dans ce trouble comme dans une douleur chronique.

Pourtant, les acouphènes ne sont pas toujours chroniques, ils peuvent être passagers.

Attention : L’apparition d’acouphènes est souvent corrélée à une perte d’audition, c’est la raison pour laquelle il est essentiel d’engager un suivi avec une médecin ORL spécialisé.
Un accompagnement non médical, même sur mesure*, ne peut en aucun cas remplacer un suivi médical, il le complète.

Acouphénie : quelles aides ?

Avec peu de traitements médicamenteux existants, les troubles de l’audition isolent face à l’incompréhension de l’entourage professionnel et personnel.

Toutes les sphères de la vie sont impactées par ces troubles, du lever au lever

L’état émotionnel et énergétique des personnes atteintes se détériorent parfois très rapidement. Il est important de savoir élargir sa propre palette d’outils pour répondre au mieux à ce qui est traversé.

A un terme plus ou moins proche, le cerveau cesse son signal d’alerte. Cela s’appelle « l’habituation ». Elle survient de façon naturelle, en prenant son temps. Vous pouvez apprendre à solliciter régulièrement l’habituation pour l’aider à s’installer plus souvent et plus longuement. Pour cela, vous pouvez décider de vous faire du bien avec ce que vous aimez déjà faire, écouter de la musique, chanter, marcher ou encore mettre en œuvre des techniques de relaxation, d’hypnose ou d’énergétique.

Spécialisée dans l’accompagnement des troubles de l’audition et forte d’une longue expérience en cabinet autour de ce sujet, je vous reçois de visu ou en visioconférence.
Je vous propose de travailler avec différentes méthodes qui, chacune, ont déjà montré leur efficacité. Je vous propose un accompagnement sur mesure* qui s’adresse aussi bien à votre corps, à vos émotions, à vos pensées, à vos croyances limitantes qu’à votre énergie.

Mon accompagnement sur mesure*  vient en complément du suivi ORL, indispensable à une réelle prise en charge de surveillance des capacités auditives.
Il ne remplace ni  traitements médical, ni aucun geste ou acte médical.

*Mon accompagnement sur mesure se fait en fonction de chacun : sophrologie, sophrologie ludique®, respiration, visualisation créative, automassage, autohypnose, relaxation, méditation de pleine attention, EFT, magnétisme, reiki.

Vous souhaitez plus d'information ou prendre rendez-vous ?

Vous souhaitez plus d'information ou prendre rendez-vous ?

Découvrez d'autres applications